11 novembre 2018 les ACSR Centre Val de Loire commémorent l’Armistice de la Guerre 1914 1918

COMMEMORATION DU CENTENAIRE DE L’ARMISTICE DU 11 NOVEMBRE 1918 A TOURS.

Aujourd’hui  11 novembre 2018, date du centenaire de l’Armistice de la 1ére Guerre mondiale 1914-1918, les ACSR-Ex Invisibles étaient présents place Anatole France à Tours pour cette commémoration.

Le programme de cette matinée, débuta à 08h45 par la messe dite pour les victimes de la grande guerre. Le 11 novembre étant également la fête de SAINT-MARTIN, soldat romain converti et qui fut Evêque de Tours. En présence des autorités civiles et militaires.

La messe fut célébrée, en la basilique SAINT MARTIN de Tours, par Monseigneur AUBERTIN, Archevêque de Tours

Puis le cortège, portes drapeaux en tête suivi des autorités prit le chemin de la Place Anatole France où l’ensemble des troupes en armes les attendaient. Composés d’un détachement de la Base Aérienne 705 de Tours, d’un détachement des personnels de la Base de défense de Tours et de la Préparation militaire marine. qui s’est vue remettre, par le Directeur adjoint du personnel militaire de la Marine, le Vice-Amiral d’Escadre, son fanion.

Au cours de cette cérémonie présidée par Madame la Préfète d’Indre et Loire Madame ORZECHOWSKI, il fut précédé à des remises de décorations puis à la remise du Fanion de la Préparation militaire Marine (PMM) de Tours par le Vice-Amiral  adjoint au Directeur du personnel Militaire de la Marine Nationale.

Une fois la cérémonie terminée, fanfare municipale en tête, le cortège des autorités et des participants à la cérémonie descendirent la Rue Nationale pour se rendre à la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville pour assister aux cérémonies organisées par le Maire de Tours Christophe BOUCHET. Pour la circonstance de nombreux élèves des écoles primaires de Tours chantèrent au nom de la Paix.

L’ensemble de ces cérémonies furent de haute tenue, au cours desquelles des élèves d’écoles primaires de la Ville de Tours effectuèrent des lectures de correspondance des Poilus au front à leurs familles.

 

Bureau sur lequel fut signé le traité de Versailles le 28 juin 1919, Traité de Paix entre la France et l’Allemagne définissant les conditions de cette paix et redéfinissant le découpage de l’Europe. Ce bureau qui ne fait partie à l’origine du mobilier du Château de Versailles fut ensuite laissé sur place. Photo prise le 10 novembre 2018 par yves Fournier lors d’une visite privée du Château de Versailles.