20 septembre 2017 l’echos Républicain met à l’honneur Patrick Rivière délégué départemental des ACSR à Mainvilliers

2020

:”L’ACSR oeuvre pour le devoir de mémoire, de citoyenneté et de démocratie à Mainvilliers

L’ACSR, l ’Association des anciens combattants-services de renseignements de France et des pays alliés est peu connue du grand public. Elle œuvre pour un devoir de mémoire, de citoyenneté et de démocratie.

Présidée par Michel Judde, l’ACSR est organisée en délégations régionales, elles-mêmes découpées en délégations départementales. Cette association s’est donné comme ligne directrice d’œuvrer dans le cadre du devoir de mémoire. Très souvent dénommée les “Ex-Invisibles”, l’ACSR est depuis peu représentée au niveau local.

Patrick Rivière, demeurant à Mainvilliers, en est le délégué départemental. Il explique : « Les membres de l’association ont très vite compris qu’il fallait compléter les actions menées auprès des jeunes générations sur le devoir de mémoire par une information sur la citoyenneté et la démocratie. Il est primordial de donner toute sa place à la mémoire avant que les faits ne tombent au mieux dans l’histoire et au pire dans l’oubli. »

Conférences, expositions ou concours Conférences, expositions ou concours

« J’ai participé aux dépôts de gerbes du 8 Mai aux côtés du maire, Jean-Jacques Châtel, du président de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie de Mainvilliers, Pierre Courtemanche, et d’élèves qui ont lu des textes. Mon objectif est d’inciter les enseignants à se rapprocher de l’ACSR pour mettre en place des conférences, des expositions ou des concours

Des débats sur la citoyenneté, menés par des spécialistes et auxquels sont invités plus de 300 étudiants, sont organisés chaque année à l’Unesco, lors de l’assemblée générale qui s’achève par un ravivage de la Flamme de la Nation sous l’Arc de Triomphe, à Paris.