Assemblée Régionale à Sainte Mère Eglise

Bonsoir à tous

Samedi nous étions réunis à Ste Mère Eglise pour notre première Assemblée Régionale .Vous en avez, j’espère, appréciée l’atmosphère conviviale .La présence de notre Président Michel Judde, accompagné de son épouse a été pour nous tous un honneur ainsi qu’un bel encouragement à poursuivre notre chemin dans la voie tracée par nos anciens;

le Président nous a rappelé notre devoir de transmission auprès des jeunes générations. C’est pourquoi l’an prochain notre Assemblée Régionale qui aura lieu dans le Calvados tentera d’inclure une conférence débat autour de jeunes collégiens.

Dominique Besneux qui œuvre déjà depuis longtemps auprès des jeunes à Cabourg en sera le maître d’œuvre auquel nous apporterons naturellement tout notre appui et toute notre aide .Il est bon, je pense d’alterner nos réunions entre la Manche et le Calvados puisque nous sommes en nombre presque égal dans ces deux départements ( Mais les autres départements normands suivront !)

Le Président a également rappelé que pour vivre une association a besoin de ses cotisations .C’est donc notre premier devoir .Nous sommes exemplaires à ce jour .Bravo à tous ! Continuons.

La présence de la presse a été impressionnante : La Manche Libre, la presse de la Manche et Ouest France …Nous en verrons les résultats à partir de lundi pour les quotidiens et en fin de semaine pour l’hebdomadaire.

Monsieur Stéphane Voisin, Maire délégué de Ste Mère Eglise nous a honoré de sa présence à l’Assemblée et au dépôt de gerbe qui a suivi.

Monsieur Thomas Pouty, Directeur de l’ONACVG de la Manche, retenu pour des raisons personnelles s’était excusé avec une grande courtoisie.

La présence de monsieur Henri- Jean Renaud et de son épouse lors du dépôt de gerbe au monument d’Alexandre Renaud a rehaussé et donné un supplément d’âme à cette cérémonie.

Pour ceux qui n’ont pas pu être là, j’ai choisi ce monument parce que Alexandre Renaud, maire de Ste Mère Eglise lors du débarquement du 6 Juin 44, héros de la guerre de 14 ,homme admirable et d’une modestie absolue en dépit de ses hauts faits était lui aussi convaincu de la nécessité de la transmission mémorielle .J’ai aussi rendu à travers lui hommage aux maires successifs qui œuvrent en ce sens.

 

Plus personnellement, c’était aussi un camarade de combat de mon grand-père au 77 RI sur tous les fronts de la grande guerre .Une amitié de plus de 50 ans les a lié jusqu’au jour de 1966, où mon grand-père fut au nombre de ceux qui prononcèrent son éloge funèbre à quelques mètres du monument.

Après ces moments de recueillement, nous avons regagné le restaurant : Le Sainte Mère pour partager un déjeuner sympathique et détendu avant de nous séparer.

Merci à ceux qui ont répondu à l’appel, ceux que des raisons personnelles ont empêché la venue nous ont manqué, mais nous recommencerons l’an prochain !

Amitiés à tous, Elisabeth Caubel Déléguée Régionale Normandie des ACSR.