CEREMONIE DU 6 JUIN 2017 – UTAH BEACH

LA DELEGUEE NORMANDIE ELISABETH CAUBEL REPRESENTAIT LES ACSR-EX INVISIBLES A LA CEREMONIE DU 6 JUIN 2017 – UTAH BEACH

Le vent souffle en tempête mais l’assemblée se fige, ému, lorsqu’arrivent les frêles silhouettes de la quinzaine de vétérans US présents.

A leur arrivée, les autorités civiles et militaires : le général de Saint Chamas, commandant de la zone de défense et sécurité ouest, l’amiral Ausseur, préfet maritime de la Manche et mer du Nord, Jean Marc Sabathé préfet de la Manche, Philippe Bas, président du conseil départemental de la Manche ainsi que les ambassadeurs présents iront les saluer avant de prendre place.

En présence des divers détachements militaires, a eu lieu la levée des couleurs de chaque pays allié du 6 Juin au son de leur hymne national. Successivement : la Belgique, le Canada, le Danemark, la Pologne, les Pays Bas, le Royaume Uni, les USA et la France.

Ont suivi quatre discours ponctués de rafales de vent.

Monsieur Jean -Marc Lefranc, président du comité du débarquement après avoir fait le récit de cette journée du 6 juin 1944 a remercié les vétérans présents soulignant combien ils étaient ici « chez eux » et que leurs descendants seraient toujours les bienvenus ;

L’Ambassadeur de Grande Bretagne, Sir Edward Llewellyn a débuté son allocution avec une grande émotion en s’inclinant devant les victimes des attentats de Manchester et de Londres, faisant le lien entre 1944 et 2017, rappelant la solidarité entre la France et le Royaume Uni pour la défense de valeurs communes face à de nouvelles menaces.

Ensuite, c’est le père de famille et non plus l’ambassadeur qui a souhaité s’exprimer, voulant raconter à ses enfants l’histoire du D Day, voulant leur apprendre le message des combattants du D Day: ces héros qui disent n’avoir fait que leur travail et restent si modestes.

Concluant devant les vétérans : « nous aurons éternellement de la gratitude, nous ne vous oublierons jamais, nous sommes très fiers de vous »

Puis, Madame Uzra S Zeya, chargée d’affaires à l’ambassade des Etats Unis à Paris a pris la parole. Disant combien elle était honorée de représenter son pays à cette cérémonie, elle a tout d’abord cité Franklin Roosevelt : « A certaines générations il est beaucoup donné, à d’autres au contraire il est beaucoup demandé »

Madame Zeya a ensuite rappelé que le même sentiment d’unité et de solidarité unissait les troupes US de 1917 et de1944 tout comme les mêmes valeurs avaient animé les Français lors de leur guerre d’indépendance, soulignant ainsi la très ancienne amitié nous unissant.

Madame Zeya a également souligné le travail de mémoire accompli citant cette fois le Maréchal Foch : «Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir » A nous donc de transmettre aux jeunes générations a-t-elle ajouté, la paix n’étant jamais acquise mais à construire chaque jour.

Pour conclure, l’oratrice s’est dit très émue par la constance des hommages rendus à ceux qui se sont sacrifiés, sûrs que notre alliance indéfectible était plus forte que jamais.

 

 

Le préfet de la Manche, Monsieur Jean – Marc Sabathé, seul représentant officiel de l’état a ensuite lu le message de Madame Sylvie Goulard, ministre des Armées, rappelant que : «Les héros qui sont tombés sur les plages ne doivent pas seulement faire partie de l’histoire. Le plus bel hommage à leur rendre est d’être à leur hauteur aujourd’hui»

 

Plusieurs gerbes ont été déposées devant les divers monuments par les autorités. Il faut souligner la vaillance des porte-drapeaux mis à rude épreuve par le vent soufflant en tempête tout au long des deux heures de cérémonie …

Un moment d’émotion particulièrement vive lorsque Gein Keindl et Mitt Staley, deux vétérans, après avoir déposé une gerbe devant le monument de la 90eème division d’infanterie se sont retournés vers l’assistance pour la saluer sous une vague d’applaudissements.

La cérémonie terminée, les autorités ont pris le temps de s’entretenir avec ces hommes très dignes en dépit de la fragilité de leur grand âge.

Beaucoup de normands présents ont regretté l’absence de hautes personnalités françaises. Pas de Ministre, ni secrétaire d’Etat …pas même les normands d’origine.

Sans doute, se réservent- ils pour 2019 et un 75ème anniversaire plus médiatique, mais les vétérans qui, eux, en dépit de leurs 90 ans et plus, font le voyage depuis les Etats Unis , seront- ils encore là pour recevoir leurs hommages ? Rien n’est moins sûr. Il est des occasions perdues qui hélas ne se retrouvent jamais ….Dommage .

Le Vétéran Jack PORTE 4ème DIVISION D’INFANTERIE A DEBARQUE SUR LA PLAGE DE UTAH-BEACH LE 6 JUIN 1944.