18 Juin 2019 les ACSR étaient présents à Tours pour la commémoration de l’appel fait le 18 Juin 1940 par le Général De Gaulle

NR DU 19 JUIN 2019

Dépôt de gerbes par Le Général  de Division Eric Maury, Commandant de la Place d’Arme de Tours,  et  l’Amiral Nicolas Bezou,  accompagnés d’élèves de l’école primaire Anatole France

© Photo NR et article NR

Le 18 juin 1940, le général De Gaulle lançait son appel à la résistance depuis Londres. Soixante dix-huit ans plus tard, carrefour des Français-Libres, Tours s’est souvenu de cette date historique.
Celle où, « alors que la France est au plus bas, un homme seul se lève pour dire non à la résignation », a rappelé Yves Fournier, délégué régional de la Fondation de la France libre.
Devant les élèves des écoles Anatole-France et Maintenon – invités comme relais du discours du général, interprètes de « La Marseillaise » et transmetteurs de la liste des compagnons « libres » tourangeaux disparus – la cérémonie a voulu redire « l’actualité du message » de son sauveur.
« Notre pays n’est pas à l’abri de se confronter à nouveau aux mêmes choix », a martelé Yves Fournier, devant militaires, porte-drapeaux et élus.
« Rappelons-nous l’espoir, la volonté du général De Gaulle, qui proclame une certaine idée de la France dont il nous faut sans relâche continuer d’être dignes », a poursuivi Corinne Orzechowski, préfète d’Indre-et-Loire, reprenant les mots de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État aux Armées.

Textes et photos   publiés par La NR le 19 Juin 2019 accord de reprise sur le site ACSR  donné par la NR

 

Message de la Fondation de la France Libre
pour les commémorations du 18 juin 2019

En mai et juin 1940, l’armée française est défaite et, dans les semaines qui suivent, le pouvoir politique se délite. Un homme seul, ou presque seul, s’élève contre la résignation ambiante et proclame, en juin, à la radio de Londres, que la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre.

Ils ne sont pas si nombreux ceux qui, dès 1940, l’entendent ou le rejoignent. D’autres viendront ensuite, au fil des événements, pour contribuer à l’objectif premier, libérer notre pays de l’occupant nazi et, avec lui, l’idéologie raciste qu’il véhicule.
Les jeunes élèves viennent de citer les Compagnons de la Libération de Touraine, mais nombreux sont ceux qui l’auraient mérité mais ne purent l’être. C’est donc dans cet esprit, symboliquement, un hommage à rendre aujourd’hui à tous les Français libres, à ceux qui ont combattu pour libérer la France.
Parmi les compagnons cités, il y eut le Capitaine de corvette DETROYAT, commandant du 1er Bataillon de Fusiliers marins, né à Tours le 8 janvier 1911, rallié à la France Libre le 13 juillet 1940 et qui fut tué en Syrie le 21 juin 1941.
Aujourd’hui, La Préparation Militaire Marine de Tours porte son nom.

Mes recherches en cours, ont permis d’identifier plus de 40 marins, nés en Touraine qui rejoignirent les Forces Françaises Libres, dont l’un des membres du commando KIEFFER Je poursuis ces recherches afin de recenser ceux des autres armes qui combattirent pour libérer notre Pays.

Cette libération dont nous célébrons, en 2019, le 79e anniversaire, beaucoup des tous premiers résistants, des tous premiers Français libres n’auront eu pas la joie de la connaître, qu’ils soient tombés dans les sables brûlants des déserts africains, qu’ils aient été engloutis dans les eaux glaciales de l’Atlantique, qu’ils aient été fusillés après avoir été torturés ou qu’ils aient péri dans un camp. C’est d’abord vers eux que notre pensée doit se tourner aujourd’hui.

Au dos de la Croix de la libération est gravée en latin la phrase suivante
EN SERVANT LA PATRIE, IL A REMPORTE LA VICTOIRE

Ce message symbolique est plus que jamais d’actualité.

Capitaine de corvette Honoraire Yves Fournier
Délégué de la fondation de la France Libre Indre et Loire

Liste des participants aux cérémonies accompagnant Yves Fournier Délégué de la Fondation de la France Libre en Indre et Loire
ACSR-Ex Invisibles Affiliée à la Fondation de la France Libre: Membres présents:
– Elisabeth CAUBEL délégué Normandie
– Alexandrine FOURNIER qui accompagnait les élèves de l’école primaire Anatole France
– Jean COURSEAU Délégué départemental 37 IHEDN
– Guy MAUCHAMP.
De nombreuses personnalités civiles et militaires étaient présentes dont :
  • Le représentant de Mme La  Préfète  d’ Indre et Loire, Mme Corinne Orzechowski
  • Mr Christophe Bouchet Maire de Tours
  • Le Général  de Division Eric Maury, Commandant de la Place d’Arme de Tours
  • Mr Thomas GELFI, conseiller départemental ,  représentant le Président du Conseil départemental  d’indre et Loire
  • Mr Nicolas BEZOU, Amiral
  • Monsieur Gonzague PROUVOST Colonel de Gendarmerie
DIAPORAMA DE LA CÉRÉMONIE :