14 juillet 2019: Les ACSR -Ex-Invisibles étaient présents pour la fête nationale du 14 JUILLET 2019 à SAINT LO (MANCHE)

Le 14 juillet 2019, Elisabeth Caubel, Déléguée Régionale pour la Normandie des ACSR-Ex Invisibles, à l’invitation de Monsieur le Préfet de la Manche, Gérard GAVORY, participait à la cérémonie militaire à Saint Lô.

Au pied des remparts, sous un immense drapeau tricolore avaient pris place une section de l’Ecole des Fourriers de Querqueville, des représentants de la Marine nationale et de l’Armée de Terre, l’escadron motocycliste de la Gendarmerie nationale, les Pompiers et la Croix rouge.

Après le passage en revue des troupes par l’officier commandant le défilé a eu lieu une émouvante cérémonie de remises de décorations. L’Adjudant Franck DARMANI, de la Brigade de Carentan-les-Marais a reçu la médaille de la Gendarmerie nationale pour avoir désarmé un forcené le 1er février 2019 lors d’un dîner au restaurant avec ses collègues et leurs familles. L’homme fortement alcoolisé avait été expulsé et ayant reconnu les militaires est revenu les menacer avec un fusil. Par son courage, l’Adjudant Franck DARMANI a évité un drame.

Les troupes ont ensuite défilé devant les autorités dont le représentant du préfet, le député Philippe GOSSELIN, le Maire de Saint Lô François BRIERE, les Pompiers ont été particulièrement applaudis 48 heures après l’incendie qui a détruit deux écuries du Haras national dans la nuit du 11 au 12 juillet, attristant les habitants de Saint Lô, les Normands et tout le monde du cheval.

Puis les autorités civiles et militaires présentes ont remercié les portes-drapeaux et salué les représentants 14des Anciens combattants.

A l’issue des cérémonies, un vin d’honneur très convivial a été servi. Monsieur le Maire de Saint Lô a renouvelé ses remerciements aux sapeurs-pompiers.

Une belle matinée de cérémonies pleine d’unité et de chaleur après les heures difficiles vécues auparavant par la ville.

Mais comme me l’a dit Monsieur le maire, non sans humour, «Nous allons reconstruire, à Saint Lô nous en avons l’habitude… » En effet la ville en 1944 avait été détruite à près de 90% et qualifiée de capitale des ruines.