MISS SUZAN TRAVERS : Première et seule femme admise à la Légion étrangère.

Miss Susan Travers 

Aujourd’hui, coup de projecteur sur une dame anglaise au parcours hors normes, provençale d’adoption puis qu’ayant passé sa jeunesse sur la côte d’Azur, Miss Susan Travers…

Elle est à la Légion étrangère ce que Marguerite Yourcenar est à l’Académie française. La première et seule femme à y avoir été admise, matricule 22166, surnom « La miss ».

Le 28 juin 1945, l’adjudant-chef Susan Travers est affectée à la division logistique. Rien ne prédestinait cette Anglaise d’origine aristocratique, éduquée et vouée à être une distinguée lady, à ce destin hors-série. À part, peut-être, son patronyme, qui lui inspira peut-être de ne pas marcher « droit » sur le chemin tracé par sa naissance.

Avant de rejoindre le bataillon le plus viril de l’armée, Susan Travers avait déjà prouvé son courage durant la Seconde Guerre mondiale : 11 médailles attestent de son héroïsme, qui la vit en première ligne à Bir Hakeim au côté du colonel, devenu général, Koenig. Ensemble, ils connaîtront les épreuves, puis l’amour.

À 91 ans, cette femme exceptionnelle a publié sa romanesque biographie au travers duquel on y prend une belle leçon de vitalité…

Suzanne Travers s’est éteinte à Paris le 18 septembre 2003.

Philippe NATALINI

Historien